Les actualités de la prévention

Le décret qualité, gage du respect des valeurs de la formation professionnelle

Chefs d’entreprises, responsables RH… Quel que soit votre secteur d’activité et votre effectif, vous êtes concernés par l’obligation d’informer vos salariés et de veiller à l’évolution de leur parcours professionnel via la formation professionnelle continue.

Si cette obligation a longtemps été de l’ordre financière via les contributions versées aux OPCA sur le pourcentage de votre masse salariale, la réforme du 5 mars 2014 de la formation en a redessiné les contours en chamboulant ces logiques de contribution pour tendre vers une obligation de former vos salariés, laissant ainsi une grande place au dialogue social et une implication nécessaire du salarié dans son parcours.

Ainsi le décret 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, qui découle directement de la réforme, vient comme l’assurance d’étoffer de manière efficiente le portefeuille de compétences de vos salariés.

Un décret au service de la performance

Pourquoi ? Car en imposant aux OPCA de veiller au respect par les organismes de formation, de critères bien précis, pour octroyer les financements, c’est bien dans le but de garantir non seulement que le champ légal de la formation est respecté, mais surtout  que les organismes maitrisent toute une chaîne administrative, pédagogique, logistique, docimologique… garante d’un accompagnement optimal de vos collaborateurs.

Par exemple, vous êtes-vous déjà préoccupé de savoir comment votre organisme favori prend en compte les spécificités des futurs stagiaires pour déterminer les pré-requis des formations ? Comment construisent-ils leurs supports pédagogiques ? Ou bien à quelle cadence leurs formateurs actualisent leurs compétences ? Ou encore quel traitement fait-il des évaluations de fin de formation à chaud et à froid de vos collaborateurs ? Nous sommes d’accord que très souvent, la réponse est non. Votre rôle est de construire votre plan de formation sur des logiques de GPEC en tenant compte des souhaits de vos salariés découlant des entretiens professionnels (eux aussi issus de la réforme du 5 mars 2014). Ce travail de vérification incombe aux certificateurs et aux financeurs (OPCA, Régions, Pôle emploi…).

C’est pour ça qu’en choisissant un organisme de formation référencé « qualité », vous vous assurez qu’il est capable de prendre de la hauteur sur ses pratiques, de formaliser ses process et de les retranscrire auprès d’un certificateur.

Zoom sur les labels et agréments

Là encore, nous observons une grande diversité dans les agréments, alors comment y voir clair ? Si les plus connus vous parlent et engagent une image de marque certaine (ISO – OPQF…) gardez en tête qu’il s’agit de labels payants dont le coût représente souvent une charge financière conséquente pour un panel très large de petits et moyens organismes de formation. Ainsi, le législateur a instauré une plateforme de référencement gratuite nommée DATADOCK sur laquelle tout organisme peut se référencer et se mettre en conformité « Qualité » en renseignant 21 critères détaillant leurs process, qui seront passés au peigne fin par les financeurs.

En conclusion, si le décret qualité a été la « bête noire » des organismes de formation en 2017, il a pour bénéfice de mettre des organismes face à leurs méthodes et à les repenser pour optimiser la prise en charge de leurs stagiaires, leur garantir un parcours adapté voire personnalisé, sécurisant ainsi leur parcours professionnel et donc leurs performance au sein de votre établissement. Un beau clin d’œil aux fondements de la formation professionnelle, instaurée il y a plus de 200 ans avec le Projet Condorcet, pour que « tout citoyen puisse se rendre capable des fonctions sociales auxquelles il a le droit d’être appelé » en prévoyant une  « adaptation de contenus en lien avec l’évolution des sciences et des techniques » et aux fondements des ancêtres des OPCA en 1966 : les AFSO, ces regroupements d’employeurs d’un même secteur d’activité cherchant à optimiser les contenus de formation pour les adapter parfaitement aux enjeux de leurs branches professionnelles.

Liste des Labels et certifications reconnues entrant dans le décret « qualité »

http://www.cnefop.gouv.fr/qualite/

Listes des 21 critères Datadock

https://www.data-dock.fr/?q=node/130

Plus d’articles :

Le Document Unique : à quoi sert-il ?

Qu’est ce que le Document Unique ? Comment bien s’en servir et dans quel cadre ? Le DUERP est un outil avant tout. Nous vous présentons ses avantages, comment le rédiger et en tirer tout son potentiel.

Le burn out : comment le prendre en charge

Le burn out ou syndrome d’épuisement au travail affecte de nombreux travailleurs. Détecté rapidement il peut être pris en charge de manière efficace avant d’envisager un retour au travail.