Les actualités de la prévention

La prévention du risque de chute des personnes âgées avec Perkichute

Pourquoi prévenir la chute de la personne âgée ? Comment faire pour éviter les chutes chez les seniors ? Comment ouvrir le dialogue avec eux et entre eux sur un sujet aussi sensible ? Comment faire prendre conscience aux personnes âgées des risques liés à ces chutes ?

Document Unique

Tant de questions que peuvent se poser le personnel soignant, les aidants familiaux, les ergothérapeutes, les infirmières et toutes les personnes en relation directe avec les personnes âgées. Que ce soit à leur domicile, dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), ou toutes les structures compétentes dans l’accompagnement des seniors.

Dans cet article, nous allons essayer d’apporter des éléments de réponse et vous parler d’un outil très utile pour sensibiliser les personnes agées à la prévention des chutes.

La chute c’est quoi, pourquoi la prévenir ?

La chute, c’est deux millions de personnes touchées chaque année en France soit un sexagénaire sur trois, elle provoque 9 000 décès par an. Toutes les chutes ne sont pas traumatiques, mais certaines ont des conséquences parfois très sérieuses. Lorsqu’une personne âgée chute elle perd confiance en elle, elle a peur de retomber et cette peur augmente les risques de rechute.

Parler de la chute avec les personnes âgées.

Nos seniors ont souvent du mal à aborder la chute avec leur entourage ou le personnel soignant. C’est un sujet sensible qui les met régulièrement mal à l’aise. Et pourtant les objets du quotidien peuvent devenir de réels facteurs de risques. Tapis, trottoirs, animaux de compagnie … Autant de difficultés potentielles pour les personnes âgées. Ces chutes peuvent entraîner de lourdes conséquences comme nous l’abordions précédemment. En effet, la blessure la plus fréquente est la fracture du col du fémur qui peut engendrer une hospitalisation et une forte perte d’autonomie. Mais n’oublions pas également de parler des conséquences psychologiques qui engendreront leur part de déni et la peur de l’institutionnalisation.

Éviter la chute de la personne âgée.

La chute n’est pas inévitable. Des gestes de tous les jours peuvent permettre de réduire considérablement les risques de chutes. L’aménagement du domicile par exemple, mais cela n’est pas suffisant. Il est aujourd’hui question d’ouvrir le dialogue et de faire prendre conscience aux personnes âgées des risques liés aux chutes et de les sensibiliser aux facteurs de risques.

Faire prendre conscience des risques de chutes grâce à Perkichute

Nous le savons, nos aînés aiment jouer. Au-delà du plaisir c’est un réel atout pour leur stimulation cérébrale. Compétences Prévention a développé un jeu dédié aux seniors qui est interactif, ludique et pédagogique : Perkichute. Perkichute est le premier jeu qui prévient des risques liés à la chute chez la personne âgée. Il est composé d’un plateau, sensiblement cousin du jeu de l’oie. C’est un parcours de 63 cases pour 2 à 5 joueurs, où l’on « gagne à ne pas chuter ». Les pions et le dé sont en bois et qui, de par leur taille et leur couleur, ont été spécifiquement imaginés pour l’utilisation par des personnes âgées. Le plateau est coloré avec des illustrations et un graphisme amusant et épuré.

Lors du parcours, une tierce personne (qui ne joue pas) anime la partie, soulève des débats autour d’événements du quotidien des séniors comme l’alimentation ou encore l’hygiène de vie grâce aux différents thèmes trouvés sur les cartes du jeu. Et n’oublions pas les cartes chances et bonus qui sont des questions totalement ludiques, sans rapport avec la chute, pour alimenter simplement le plaisir de jouer !

Cette action entre dans le cadre d’une démarche de prévention des risques de chutes, d’une diminution du nombre de chutes chez la personne âgée et d’amélioration de la qualité de vie des seniors.

Plus d’articles :

Le Document Unique : à quoi sert-il ?

Qu’est ce que le Document Unique ? Comment bien s’en servir et dans quel cadre ? Le DUERP est un outil avant tout. Nous vous présentons ses avantages, comment le rédiger et en tirer tout son potentiel.

Le burn out : comment le prendre en charge

Le burn out ou syndrome d’épuisement au travail affecte de nombreux travailleurs. Détecté rapidement il peut être pris en charge de manière efficace avant d’envisager un retour au travail.