LE BLOG

Pourquoi utiliser son droit à la déconnexion ?

13 Fév, 2019

Si vous faites partie des personnes qui travaillent connectés sur leur ordinateur ou leur smartphone, notamment à gérer les mails, les appels ou les sms, et qui ont du mal à couper une fois le bureau fermé, cet article est fait pour vous !

Le 1er janvier 2017 entrait en vigueur un droit à la déconnexion au sein de la « Loi Travail » permettant la mise en place des dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé, ainsi que de la vie personnelle et familiale.
Mais pourquoi utiliser ce droit ?

Se rendre inaccessible pour préserver sa vie personnelle et familiale

La première raison est la multiplication de l’utilisation des outils informatiques tels qu’ordinateur portable et smartphone en entreprise. Cela conduisant à ce que les activités professionnelles s’immiscent de plus en plus facilement dans la vie personnelle.

Le soucis c’est que votre boîte mail connectée à tous vos appareils reste accessible 24h/24h et 7j/7j même quand vous avez débauché !

Alors quand votre smartphone bippe le soir ou en week-end, c’est tentant de jeter un coup d’œil pour voir ce que vous avez reçu. Non ?
Et oui, car l’être humain est avant tout curieux de voir « pour qui » il est important !
Bien évidement sa curiosité et son enthousiasme descendent bien vite quand il s’aperçoit que ce ne sont ni ses amis ou sa famille qui lui envoient un message. Mais que c’est un collègue ou toute autre personne qui lui transmet du travail alors qu’il est en repos !

Protéger sa santé

Le cerveau humain est un organe qui en fonctionnement consomme énormément d’énergie. Donc pour s’économiser, il va préférer traiter l’information tout de suite plutôt que de faire l’effort de retenir cette information jusqu’au moment où vous serez de nouveau au bureau pour la traiter.
Garder en mémoire une information et une tâche en suspens est très désagréable pour votre cerveau. Car en plus de consommer votre énergie, cela va créer une tension mentale.

Donc si vous le pouvez, désactivez toutes les notifications concernant votre activité professionnelle sur votre smartphone et votre ordinateur. Autorisez-vous à être en repos pour vous détendre et profiter de votre vie !  Vous êtes déjà la majorité de votre temps au travail alors vous méritez ces quelques heures de détentes et ces week-end de relâche.
Alors oui pour consulter votre boîte mail perso et seulement celle-là !


Éviter l’épuisement professionnel.

Le droit à la déconnexion a été écrite pour alerter les entreprises et prévenir les risques psychosociaux. En effet, rester connecté empêche une réelle coupure entre vie professionnelle et vie privée. Ce qui entraîne un manque de récupération et par conséquence une accumulation de stress, de fatigue mentale et physique pouvant aller jusqu’au burn-out.

Plusieurs personnes ont été en justice pour défendre leur droit. Il a notamment été considéré comme du harcèlement moral un management oppressant avec d’incessants appels téléphoniques ou mails ou sms en dehors des horaires de travail. Dans certains cas, il a même pu être reconnu comme une astreinte déguisée ou des heures supplémentaires non rémunérées le fait d’être constamment solliciter en dehors des horaires de travail. 

Devant la croissance des burn-out, le droit à la déconnexion est devenu une obligation réglementaire pour toute entreprise de plus de 50 salariés.

Cependant, il va sans dire qu’il est fortement conseillé aux entreprises moins de 50 salariés d’annexer une charte au règlement intérieur pour s’inscrire dans la prévention des risques psychosociaux.

Pour rappel, l’employeur a l’obligation d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des salariés (art. L4121-1 code du travail).
Pour en savoir plus sur les formations sur la prévention des risques psychosociaux, cliquez ici.

Se respecter soi-même, un choix à chaque instant

Un choix s’offre à vous face à ce monde numérique. D’un côté, être en relation avec qui que ce soit dans la minute, et d’un autre, être solliciter avec toujours de nouvelles informations.

Il est prouvé qu’être constamment sollicité que ce soit visuellement ou auditivement fatigue le cerveau qui a trop d’information a traité en même temps.

Parfois, il est utile de  vous autoriser à ne rien faire et à couper avec toute technologie connectée pour vous ressourcer et prendre soin de vous. À vous de vous respecter et de vous faire passer en priorité face au travail.
Vous êtes en vie pour vivre avant tout. Et non pour la passer à travailler !

Plus d’articles :

Comment conserver l’attention des stagiaires ?

    Comment capter l’attention des stagiaires en formation ? Que signifie attirer l'attention d'un groupe ? Réussir à capter l’attention des stagiaires est l’un des enjeux majeurs pour tout formateur qui se respecte. De nombreux sujets traitent de cet aspect de...

L’espace de travail, comment l’optimiser ?

Pour que votre bureau devienne non seulement un espace opérationnel où vous êtes efficace mais aussi un lieu où vous vous sentez à l’aise, il est important de réunir certains critères.

Comment Manager une Démarche QVT?

Pourquoi malgré des investissements importants le ressenti du bien-être ne progresse pas chez les collaborateurs ? Et donc, comment manager une démarche de QVT pérenne sur le long terme ? 

Savoir concilier vie professionnelle et vie privée

Trouver l’équilibre parfait entre vie professionnelle et vie privée peut-être un vrai casse-tête. Face à des journées de plus en plus chargées, il est facile de faire déborder le travail sur sa vie privée.

La qualité de vie au travail, un incontournable

On entend beaucoup parler de qualité de vie au travail, mais qu’est-ce que c’est ? D’où ça vient ? Pourquoi faire ? C’est ce que nous allons aborder dans un premier temps pour ensuite vous en exposer les intérêts.