Comment conserver l’attention des stagiaires ?

13 Fév, 2019

Comment capter l’attention des stagiaires en formation ? Que signifie attirer l’attention d’un groupe ?

Réussir à capter l’attention des stagiaires est l’un des enjeux majeurs pour tout formateur qui se respecte. De nombreux sujets traitent de cet aspect de rétention d’attention dans les formations de formateurs. Concrètement quels sont les meilleurs outils ou du moins les plus efficaces pour garantir cet éveil des apprenants ? Comment maintenir actif mentalement les stagiaires sur une ou plusieurs journées de formation sans lassitude ?

Vous allez découvrir un début de réponse dans cet article. Oui seulement un début de réponse, car pour commencer à être exhaustif, un livre entier ne suffirait pas. Nous allons donc vous partager ce que nous utilisons dans nos formations au sein du Cabinet Compétences Prévention. Mais avant de donner des outils, mettons-nous d’accord sur le sujet.

 

L’attention : de quoi parle-t-on ?

La profusion d’information

L’attention est le processus cognitif et perceptif par lequel le cerveau traite en priorité certaines informations au détriment d’autres. Ce facteur d’efficience agit à la fois sur la perception, la mémorisation et la résolution de problème.

Or aujourd’hui, c’est la profusion d’informations qui crée des troubles de l’attention. Malheureusement pour vous, formateur professionnel, avant de rentrer en formation les participants vivent déjà l’information constante. Votre rôle d’expert andragogue est de limiter au maximum l’afflux d’informations pour les distiller au compte-goutte.

L’intérêt de limiter les informations

En concevant et en animant vos formations de la sorte vous permettez à votre auditoire d’atteindre ces capacités cognitives optimum. Cela entraîne des événements en chaine type “poupées russes” :

  • Favoriser l’attention des stagiaires permet de libérer les connexions neuronales pour entraîner la compréhension.
  • Comprendre permet d’entrer dans le processus d’apprentissage c’est à dire la création de lien entre la théorie (ou le “nouveau”) et leur réalité du quotidien
  • Apprendre entraîne la mémorisation circonstancielle à long terme pour créer de nouvelles autoroutes neuronales. Ainsi de nouvelles habitudes de travail sont créées pour ancrer des compétences durables.

L’attention des stagiaires : entre stress et bien-être en formation.

Le stress est le pire ennemi de l’apprenant. Or force est de constater que peu de personnes gardent un souvenir joyeux et agréable de leurs premières années à l’école. Cela fixe dans le cerveau des marqueurs somatiques (émotions liées à des évènements) qui ne donnent pas forcément une bonne base pour apprendre.

Les recherches en neurosciences ont apporté la preuve que capacité d’attention et stress sont directement liés. De fait, votre mission est donc d’apporter un maximum de bien-être, de détente, de joie et de jeu durant vos formations. Cela paraît évident et pourtant la qualité de l’attention des stagiaires détermine le degré d’inversement. Alors pour améliorer la qualité de l’attention des stagiaires, vous devez prendre soin de leur bien-être. Par ailleurs, le stress est le facteur principal des risques psychosociaux. Alors, si vous souhaitez devenir expert en la matière, développer votre expertise et vos compétences pédagogiques autour de la prévention des risques psychosociaux afin de répondre au besoin croissant des entreprises tout en les accompagnement dans leur démarche de qualité de vie au travail, découvrez notre formation : Devenir formateur consultant en QVT et prévention des RPS.

 

La règle des 10 minutes : relancer l’attention des stagiaires

Les neurosciences, et particulièrement celles qui s’intéressent au neuro-learning (apprentissage, mémorisation, application), ont démontré l’instant fatidique des 10 minutes. C’est en fait le temps d’attention optimum d’un adulte en phase d’apprentissage. Ainsi, il est nécessaire dans vos déroulés pédagogiques de construire une punch-line autour des 10 minutes au sein de vos différentes séquences.

Un déroulé type tel que nous les construisons est basé sur la structure SEPE (Sens – Explication – Processus – Expérimentation) en d’autre termes, pourquoi ? Quoi ? Comment ? Puis l’application. Votre moment fort doit intervenir sur la partie expérimentation qui peut prendre plusieurs formes : travaux de groupe, phase de découverte, jeux, quizz, énigmes, etc.

Il est donc nécessaire pour vous d’expliquer dans les 10 premières minutes :

  • Pourquoi il est intéressant pour eux de connaître ou savoir-faire tel ou tel nouvel élément. Mais aussi pourquoi il est intéressant de mobiliser leur attention maintenant et quel est leur plus-value à vous écouter.
  • Quel est le nom de la technique que vous proposez, d’où elle provient, son histoire, sa légitimité scientifique, les preuves.
  • Quelle est la recette (ou le processus) étape par étape pour bien utiliser ce nouvel outil

Ainsi vous pouvez avoir des séquences de 30 minutes découpées en 3x10 minutes pour :

  • La présentation
  • L’expérimentation
  • Le débriefing

En effet, en découpant vos formations, vous pouvez faire des pauses de 5 minutes toutes les 30 minutes. Cela peut être une pause active voire même pédagogique basée sur le jeu. Rappelons que les pauses régulières sont l’atout majeur à la fois pour le formateur et l’apprenant :

  • Le formateur pour travailler la concision et donc distiller l’information essentielle et utile
  • L’apprenant pour lui permettre de laisser son cerveau en mode concentration diffuse et créer les liens nécessaires à la rétention long terme.

Quelques techniques utiles pour relancer l’attention des stagiaires

Au-delà de construire des déroulés andragogiques basés sur la structure SEPE, vous disposez d’autres méthodes. Votre objectif principal en tant que formateur est de rendre votre formation plaisante, une expérience pleine de bien-être et agréable. Ainsi vous allez pouvoir transmettre le fond utile en termes de compétence. En bref, les mettre dans une posture de désir d’en savoir plus pour intégrer de nouvelles compétences professionnelles. Si vous souhaitez un diagnostic et un accompagnement sur vos techniques pédagogiques, découvrez notre nouvelle formation : Perfectionner ses compétences pédagogiques.

Pour atteindre ce résultat, voici un panel de nos meilleures techniques que vous pouvez utiliser dans vos formations :

L’effet storytelling 

Le storytelling est le fait de fasciner et de vendre grâce à une histoire. Les marques s’en servent abondamment, alors pourquoi pas vous lors de vos formations ? Dans quel intérêt ? Car tout le monde aime les histoires. Il y a de l’émotion et c’est un des vecteurs les plus puissant pour maintenir l’attention de vos stagiaires. Les histoires maintiennent l’attention et ce qu’elles soient pour illustrer, faire deviner ou surprendre. Elles permettent d’apprendre et de mémoriser sans en avoir l’air.

La théâtralisation 

À quoi sert de raconter des histoires s’il n’y a pas de jeu d’acteur. Animer une formation, c’est lui donner une âme, donc raconter une histoire. Vous pouvez vous mettre en scène, mimer, prendre à partie ou faire du Standup avec un bon One Man/Woman Show. Vous allez pouvoir créer des variations de rythmes, de sons, de discours tantôt familier pour des histoires, tantôt courant pour les reformulations, tantôt soutenu/expert pour certaines explications que vous reformulerez ensuite.

L’effet Zeigarnik 

Aussi appelé “la boucle ouverte” c’est ce que vous utilisez lorsque vous présentez le plan de la journée en début de matinée. Mais il est possible d’aller plus loin en travaillant vos transitions. Pour maintenir l’attention des stagiaires, vous pouvez créer une accroche pédagogique du type :

Nous allons voir dans quelques instants comment réduire votre temps passer en réunion de 30 minutes par jour, mais d’abord …

Vous susciter la curiosité de vos participants et donc le désir et l’envie d’en savoir plus

L’effet exclusif 

Ou autrement appelé “le détour”. Expliquez rapidement un élément qui ne concerne pas votre programme, mais celui d’une autre formation. Vous prenez 2 ou 3 minutes pour présenter une ébauche de réponse à la question du stagiaire. Vous précisez bien qu’il y a d’autres éléments importants à prendre en compte avant et après. C’est alors que vous donnez un sentiment d’exclusivité, cette sensation de sortir du programme spécialement pour lui/elle, eux. De plus vous donnez envie de suivre d’autres formations avec vous 😉 !

Les schémas 

Les bons vieux marqueurs/paper-board ont de beaux jours devant eux. Cela donne du mouvement, du tactile par rapport à un schéma numérique. Vous pouvez faire des blagues sur votre style d’écriture, vos croquis. Vous créez alors des temps de rupture au niveau visuel.

Le regard 

Capter l’attention des stagiaires c’est avant tout jouer avec le regard. L’être humain est d’abord visuel pour apprendre. Ainsi tissez des liens toute la journée avec chaque participant, y compris sur les ailes de l’assemblée c’est très important. Ce n’est pas balayé la salle du regard qui est important, c’est accordé des regards bienveillants et soutenus environ 2 à 3 secondes par personnes au fur et à mesure où vous parlez.

Conclusion

Il est certain que capter l’attention des stagiaires relève d’une pratique et de compétences spécifiques. Au-delà d’être un expert dans votre domaine, être formateur c’est faciliter l’apprentissage et la mémorisation des individus. C’est être un professionnel du plaisir et du désir d’apprendre.

Apporter juste un petit peu plus que leur connaissance pour donner envie mais pas trop pour ne pas décourager. D’où l’intérêt de créer des formations sous forme de parcours par niveau. Ce juste équilibre demande une remise en question constante et des capacités d’adaptation importantes en situation d’animation.

C’est pourquoi nous croyons qu’exercer la profession de formateur est une vocation. Cette vocation qui vous amène en tant que professionnel à susciter l’attention des personnes que vous accompagnez. Ce sont tous vos trésors d’inventivité qui peuvent alors leur permettre d’être plus performant en intégrant de nouvelles compétences plus facilement.

Vous pouvez dès à présent maintenir et actualiser vos compétences ou diversifier vos secteurs d’activités en faisant un bilan avec nos services. Contactez- nous ici.

Plus d’articles :

Les bienfaits des vacances sur le travail

Quels bienfaits les vancances ont-elles sur votre productivité ? Comment bien préparer ses vacances au travail ? Comment prolonger “l’effet vacances” après son retour ?

Personne âgée et communication

L’isolement social est un mal qui touche un grand nombre de personnes âgées. Une des causes principales de cet isolement provient de la méthode de communication employée souvent inadéquate.

Être un bon manager aujourd’hui

C’est quoi être un bon manager ? Quelles sont les qualités et compétences requises pour bien manager ? En effet, un bon manager obtient des équipes plus performantes

Manager une démarche QVT (2/3)

Deuxième partie de l’article : “Manager une démarche QVT”. Une nouvelle approche importante du job de manager est aussi de savoir prendre du recul.